NOS DERNIERS CARIBOUS PAS AU ZOO !
Je demande l’annulation du déplacement
de la harde de caribous de Val-d’Or

I ask for the cancellation of the relocation of the Val-d’Or caribou herd

English version

1 Supporteurs
30.456%

Pourquoi

Le gouvernement du Québec a annoncé son intention d’évincer les derniers caribous de Val-d’Or de leur habitat naturel et de les déplacer définitivement au Zoo de Saint-Félicien. Cette décision arbitraire du Ministre des Forêts de la Faune et des Parcs de faire capturer les quelque 15 derniers caribous sauvages de la harde de Val-d’Or- une sous-population de caribous forestiers – pour un aller simple vers le Zoo de Saint-Félicien est inacceptable.

Pour l’Action Boréale Abitibi-Témiscamingue (ABAT), Nature Québec et la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec), cette décision de sortir de son habitat une harde entière de caribous forestiers est essentiellement politique et à courte vue.

La décision du gouvernement est un grave constat d’échec dans la protection et le rétablissement des caribous de Val­-d’Or. Elle envoie un très mauvais signal en ce qui concerne le sort réservé aux autres populations de caribous et autres espèces en péril.

D’ailleurs, le Québec est toujours dans l’attente de la mise en œuvre du plan d’action pour l’aménagement de l’habitat du caribou forestier à l’échelle de l’ensemble de son aire de répartition. Le gouvernement se doit d’agir rapidement et efficacement pour éviter un déclin de cette espèce emblématique. L’inaction a assez duré. ­

Je demande au Ministre des Forêts de la Faune et des Parcs d’annuler sa décision, de maintenir les caribous de Val-d’Or dans leur habitat et de garder les mesures de conservation en place.

Je demande au Zoo de Saint-Félicien de refuser d’être complice de l’extirpation d’une harde sauvage de caribous.

Je demande la mise en œuvre immédiate du plan d’action pour la conservation du caribou forestier et son habitat.

 



Je passe le mot

Qui sommes-nous ?